Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

5 ans d’efforts bientôt récompensés

J’ai intégré le marché du travail il y a près de 7 ans dans un milieu très stimulant. Par un heureux concours de circonstances j’ai orienté ma pratique d’avocate au sein d’une municipalité. Le comble est que j’ai eu la chance d’y avoir des supérieurs qui ont cru en moi et qui m’ont suggéré de m’inscrire à la maîtrise en administration publique à l’ENAP, ce que je fis, évidemment.

Dans le cadre de ma formation à l’ENAP, j’ai apprécié côtoyer des étudiants de toutes les sphères de l’administration publique. Cela m’a permis de réaliser que malgré le pallier de gouvernement ou l’organisme public pour lequel on travaille, les enjeux sont souvent les mêmes. Mon passage à la maîtrise a été tellement enrichissant. J’y ai beaucoup appris en raison de la qualité des professeurs, certes, mais aussi en raison de la qualité des étudiants. Les expériences de chacun ajoutent à la formation pour la rendre si concrète et collée sur la réalité. J’ai aussi apprécié le large éventail de cours offerts qui m’ont permis de suivre une formation sur mesure en fonction de mes intérêts et des besoins de mon organisation.

Cette formation m’a menée au cours ENP7931 – Séminaire d’intégration pour gestionnaires avec le professeur Rémy Trudel. Dans ce cours, plusieurs activités « parascolaires » étaient organisées. Je n’ai malheureusement pas eu la chance de faire partie du voyage à l’Assemblée nationale. J’ai toutefois assisté à la portion du colloque AEENAP portant sur la « Participation citoyenne et l’administration publique ». Les interventions de monsieur Pierre Lessard-Blais, maire de Mercier-Hochelega-Maisonneuve et de madame Diane De Courcy m’ont particulièrement marquée. Madame De Courcy nous a d’ailleurs parlé de « saine délinquance ». Ce concept m’a beaucoup interpellée puisqu’il s’agissait de mettre des mots sur une notion qui me fait beaucoup réfléchir depuis le début de mon parcours professionnel et encore plus depuis le début de mon parcours à l’ENAP. La saine délinquance désigne bien la façon dont on peut faire changer et avancer les choses, particulièrement dans un cadre rigide comme celui de l’administration publique. Après tout, comment pouvons-nous évoluer sans sortir des sentiers battus? De plus, j’ai aussi participé au brunch et donc eu la chance d’assister à l’allocution du ministre de l’Éducation, monsieur Jean-François Roberge. Dans le séminaire d’intégration, j’ai beaucoup apprécié l’approche du professeur Trudel qui est basée sur les échanges et sur des expériences concrètes. La façon dont est structuré le séminaire d’intégration permet un recul sur chacun des cours suivis et donc brosse un portrait très concret des apprentissages réalisés tout au long du programme. Ce fut une façon de conclure en beauté mon parcours à la « prestigieuse » École d’administration publique.

Ainsi, 5 ans plus tard, me voilà au terme d’une formation exigeante, particulièrement alors qu’on travaille à temps plein avec deux enfants en bas âge, mais remplie de fierté avec l’assurance que les bénéfices perdureront tout au long de ma carrière.
Marilyne Tremblay
ENP7931 – Groupe 22

Les commentaires sont fermés.